LA LUMIÈRE – Véronique Monsigny

LA LUMIÈRE – Véronique Monsigny

 

Etincelle divine née au cœur de Décembre

Fragile et invisible sous le fétu de paille

Tu choisis pour renaitre le couvert de la cendre

Et le monde t’ignore,  noyé dans ses ripailles

 

Et déjà en Janvier,  même si le monde te nie

Tu allonges  nos jours de minutes en secondes

Nous refusons encore de voir l’Epiphanie

Mais tu œuvres en secret pour que vive le monde

 

Février nous allume  les feux de  Chandeleur

Tu te présentes au temple voulant notre bonheur

Mais leurs feux sautent les crêpes et  n’ont pas de chaleur

C’est au sein de la terre que tu attends ton heure

 

En Mars n’en pouvant plus de toute cette tristesse

Tu investis le monde explose ses rameaux

A Pâques la nature explose d’allégresse

Les cloches carillonnent pour un monde nouveau

 

Ta Lumière a gagné contre l’obscurité

Dont nous voilons ta face nous en croyant  indigne

Pas cruel tu t’offres  du  printemps à l’été

Tu fais murir le blé et  les fruits de la vigne

 

A l’Automne le monde fatigué et repu

Aspirant  au repos, tu baisses ta Lumière

Tu t’éclipses lentement comme tu es advenu

Attendant pour renaitre de l’an  l’heure dernière

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

2 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Yvon Gutierres
Membre
23 décembre 2016 19 h 04 min

Grand merci Véronique du partage de ce cadeau en cette fin d’année à te lire j’en eu des frissons “de l’ombre à la lumière” magnifique poésie écrite avec talent..

Mes amitiés

Yvon

Brahim Boumedien
Membre
9 janvier 2016 13 h 55 min

Merci, Véro, d’éclairer nos lanternes avec cette lumière dont toi seule a le secret. La succession des saisons est habilement menée. Merci encore pour ce généreux partage !

Amitiés.

Brahim