La Déesse de la rivière – Archibald

Ô cascade, j’ai vu sur ta rive hier,
La belle déesse de la rivière,

Elle jaillissait de la forêt,
Sillonnait sous les cyprès,

Et poursuivait sa course en chanson,
Reflétant la verte frondaison.

J’étais hypnotisé par ses formes voluptueuses,
Qu’elle présentait sur la rive de façon généreuse.

Et ses ondulations, que je suivais de ma main,
Me donnaient envie de plonger en son sein.

Plus haut, ses cheveux tourbillonnaient en cascade,
Pour égayer un joli coin de baignade,

Et descendre dans deux beaux bassins bleuets,
Deux bassins dans lesquels bien des gens se perdaient.

Tout au long de ses courbes, la vie grouillait,
Et avec ses entrailles, elle nourrissait,

Tous les habitants des bois,
D’un festin digne des plus grands rois.

Loin en aval de sa bleue chevelure,
Son corps s’ouvrait sur un oasis de verdure,

Et deux jambes partaient, chacune de leur côté,
Pour continuer leur course au bout de la vallée,

Où s’ouvrait la mer pour recueillir en son sein,
Les larmes que donnait cette déesse de chagrin.

Car si l’hiver était pour elle un moment de gaieté,
Tout son chagrin jaillissait en été,

Son amant le glacier, avec elle dans le froid,
Mourait sous la chaleur des beaux mois,

Et elle, de désespoir, se jetait dans la mer,
En pleurant cet amant qui ne vit que l’hiver.

Archibald

4.5 2 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

19 vues
Lucas Richard

Lucas Richard (5)

Je m'appelle Lucas, j'ai 26 ans, j'écris depuis bientôt un an, par plaisir principalement, et j'aime beaucoup partager mes textes avec mes proches. J'aborde aussi bien des sujets légers que des sujets importants, en essayant de travailler la forme.

C'est avec grand plaisir que j'échangerai avec vous sur la poésie, l'écriture, et la culture d'une manière générale.

Bonne lecture sur Plume de poète

Lucas

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
O Delloly
Membre
25 septembre 2020 11 h 48 min

belle allégorie à Miss Nature !

Ol

(NB ; séparez vos étiquettes d’une virgule ! merci )