Je te retrouverai – Arty Zhanal

Au bout de l’infini, bien après l’univers
de la brume fiévreuse aux abus de l’hiver
dans des larmes de lune ou le parfum des roches
sous les lustres éteints quand les diables t’approchent

je te retrouverai

Telle une ombre blanchie assise dans le soir
comme un bijou terni voué au brunissoir
pour un jardin secret envahi de pensées
qui sauront pour des lys être des fiancées

je te retrouverai

Quand le fusain dessine un funèbre horizon
pendant que les ténors s’endorment sans raison
en avortant ma nuit j’inhumerai mon rêve
et je te chercherai, te chercherai sans trêve

je te retrouverai

Depuis chaque prison qui égoutte le temps
où chaque homme est un fou que personne n’entend
pour l’acier de l’épée assoupli à la forge
tout nourri du sang bleu d’un tyran qu’on égorge

je te retrouverai

devant chaque donjon alors qu’un roi maudit
pourrait me condamner pour n’être qu’un bandit
j’irai en Aragon, j’irai à Babylone
j’irai sur chaque étoile où ton âme rayonne

je te retrouverai

je te retrouverai

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

4 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Plume de Poète
Administrateur
31 octobre 2015 7 h 41 min

Joli texte Arty Zhanal ! Merci pour vos merveilleux partages que nous retrouvons chaque jour avec grand plaisir.