Je suis là, (à ma chérie d’Amen, mon amie) – Lucienne Maville-Anku

Je suis là
Calmement et paisiblement
Profitant de l’instant de chaque moment
Et des moments de chaque instant
Je suis là
Reconnaissante pour les vacances
Je me repose
Je me relaxe
Et m’adonne à l’écriture
Portée par le souffle de la brise des mots qui toujours m’évente et m’allège et me porte et me transporte vers des extases d’horizons et des horizons d’extases de joie de plaisir dans la grâce du repos de la tranquillité de la sérénité de plénitude de soupirs de désirs d’épanouissement que procure l’éclat de la lumière du Soleil qui tout brasse et embrasse dans son vibrant sourire qui rayonne sur tout et tous si brillamment et impartialement à l’intar de la pluie qui tout et tous nous arrose et rafraichît le sol de nos terres qu’elle féconde sous le regard du grand astre lumineux et si radieux qui jubile et la lune qui valse attendrie autour de lui jamais fatiguée de l’admirer et de l’aimer pour le don généreux de sa lumière qui l’embrasse la caresse et la réchauffe
qu’elle partage à son tour avec nous sa joie éclairant la nuit qu’elle préside parée
et revêtue de sa robe éclatante de blancheur de pureté qui nous fait rêver de cieux étoilés de nuées de promesses
et qu’envie de jalousie la nuit…etcetera
Je suis là
Ainsi se passent mes vacances dans mes rêves perdue dans la poésie de ses fleuves et réjouie qu’il me reste bien encore cinq belles semaines…
Pour…rêver…
Continuer à rêver encore de toujours rêver…
Je suis là
🪶
@Lucienne Maville-Anku, 04/08/21, 12:04
En réponse à la question : “Comment se passent tes vacances ?”
5 2 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

13 vues
Lucienne Maville-Anku

Lucienne Maville-Anku (517)

"C'est en écrivant que j'apprends à écrire."
Je suis originaire de la Martinique, une des charmantes petites iles de la Caraïbe, et vis au Royaume-Uni.
J'écris depuis de nombreuses années, et ce sont les autres, dans un premier temps, qui par leurs nombreux encouragements et appréciations a la lecture de mes textes m'ont aidée à prendre conscience que j'avais des talents à valoriser.
Ce désir d'écrire et de mieux écrire qui niche en moi depuis l'âge de 15 ans n'a jamais cessé d'aller croissant. Aussi, j’expérimente que c'est le fer qui aiguise le fer, et que plus j'écris, plus je désire écrire, et apprends de la sorte à écrire en autodidacte, par le soupir, par le désir, comme un feu qui s'attise.
La Poésie elle-même m'enseigne, j'apprends d'elle et découvre plus de sa beauté et sa diversité en lisant et en appréciant ce que d'autres écrivent et expriment, notamment sur cette plateforme, terrain de partage et d'expérimentations où foisonnent tant de talents qui m'émerveillent. C'est une vraie galerie d'arts uniques.
J'écris et développe cet art d'écrire en cultivant ma relation avec la Poésie, 'bon pédagogue’ qui m'instruit et m'éduque, et l'écriture elle-même qui comporte aussi des vertus thérapeutiques contribue à mon développement personnel. Cependant, j'ai souvent désiré participer à des programmes de formation pour parfaire mes talents et la stylistique.
J'ai compilé déjà plusieurs recueils de textes poétiques que je souhaite "dé-confiner" pour les mettre à profit, partant du principe que ce que l'on partage, on le gagne, et ce que l'on garde, l'épargnant à l'excès, on le perd.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Colette Guinard
Membre
7 août 2021 15 h 26 min

Quelles belles vacances dans vos rêves et dans vos écrits, profitez toujours de vos vacances pour remplir des pages et des pages de poésie! Bon week-end bisou Colette

Michel Leutcha
Membre
5 août 2021 18 h 38 min

” Je suis là” ! Quel texte! Une envoûtante prose poétique ! Au ton joyeux et enthousiaste ! Aux souffles, tantôt brefs, tantôt kilométriques ! Mais toujours portés par un rythme entraînant, qui vous élève vers des horizons de rêves. Lucienne nous présente dans son succulent texte, ses désirs, ses émotions, ses moments de contemplation des éléments de la nature : la pluie qui arrose et rafraîchit, le soleil aux rayons jubilatoires, la lune personnifiée et sa robe éclatante de blancheur. Tout dans ce texte aux métaphores lexicales riches en amplifications, concoure à procurer à la poétesse LMA du. repos dans un univers de joie, d’amour et de paix. Merci Lucienne pour ce partage de votre univers intérieur.