Etoile perdue – stefane

Chère mon étoile, tu tisses ta toile,
Des lumineux filaments qui m’étreignent,
Tu tires les ficelles de ma vie, pantin élastique,
Chère mon étoile que j’adore, araignée de mon ciel,
Tu nourris mon âme et oublies ma peine,
Mais je traîne comme une rancœur de comète,
Échappée d’un trou noir, elle me guette,
Des filaments de sa queue, elle m’enlace,
Dans les profondeurs universelles, elle hachure une trace,
Chère mon étoile jolie, tes fils distendus perdent leur vertu,
Adieu ma belle, je m’éclipse, étoile perdue.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

10 vues
Stéphane

Stéphane (74)

54 ans, des idées et des images plein la tête que j'aime partager.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires