Le sansonnet aux cent sonnets – Christian Satgé

Un sansonnet faisait, en son nid, des sonnets :
« C’est passé de mode ! chantait-on dans son antre.

– Mais tout ce qui est dans le vent, dans notre aulnaie,
Finit par s’éventer ! » répondait notre chantre.

 

Il composait, le cœur heureux, faisant sonner
Quelques vers qui n’ont pas appesanti son ventre.
« Tes plainchants de plein champ, sans prou te chansonner,
Ne valent même pas ta roupie, que diantre ! »

 

Lui lançaient les merles, ses pairs spirituels,
Qui ne savent plus grand chose de l’art des rimes,
Ni des maux pansés par des mots pensés, cruels.

 

Mais l’oiseau qui aurait voulu plaire de prime
Abord, désavoué, obsédé textuel,
Chante encore. Pour lui. Sans frime ni déprime !

 

© Christian Satgé – juin 2016

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

41 vues
Christian Satgé

Christian Satgé (834)

Obsédé textuel & rimeur solidaire, (af)fabuliste à césure… voire plus tard, je rêve de donner du sens aux sons comme des sons aux sens. « Méchant écriveur de lignes inégales », je stance, en effet et pour toute cause, à tout propos, essayant de trouver un équilibre entre "le beau", "le bon" et "le bien", en attendant la cata'strophe finale. Plus "humeuriste" qu'humoriste, pas vraiment poétiquement correct, j'ai vu le jour dans la « ville rosse » deux ans avant que Cl. Nougaro ne l'(en)chante. Après avoir roulé ma bosse plus que carrosse, je vis caché dans ce muscle frontalier de bien des lieux que l'on nomme Pyrénées où l'on ne trouve pire aîné que montagnard.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Invité
7 février 2019 7 h 50 min

Merci Christian, j’aime bien les sansonnets, quand ils chantent en choeur avec leur coeur, çà fait beaucoup de musique.