Des sommets et des bases…- Ilef Smaoui

Sur les sommets il y a des anges
Lesquels jamais ne se vengent
Franchise ne leurs est pas étrange
C’est un des repas qu’ils mangent

Lorsqu’un sommet tombe

Il fait un bruit de bombe
Qui fait taire et qui fait fuir les belles colombes

Le sommet est notre idole
Le sommet est notre auréole
Le sommet est notre boussole
On ne doit pas perdre ce qui rend notre vie drôle

Le sommet est notre soleil
Le sommet est notre merveille
Le sommet est notre doux et angélique sommeil
Le garder chaleureusement sera un sage conseil

Les bases qui sont si solides
On y trouve de l’eau limpide
Il n’y a pas de vase morbide
Il n’y a que sincérité splendide

Quand les bases s’écroulent
On se perd dans la foule
Ne sachant plus le vrai le faux le sage le maboul

Les bases sentent les fleurs
Les bases sont nos couleurs
Les bases dégagent chaleur
Les bases versent grand bonheur dans nos cœurs

Les bases partout nous entourent
Les bases agissent avec bravoure
Les bases nos joies les labourent
On doit savoir retenir ce qu’on savoure et énamoure

©Smaoui I

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

11 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires