Ça me manque ton sourire – Fattoum Abidi

Ça  me manque ton sourire

 

Ça me manque ton sourire,

Il apaise mes tristes soucis,

Mon âme est  ramollie

La mélancolie creuse de tristesse, le monde est incompris.

 

Ça  me manque ton sourire,

Lorsque tu t’esquisses,

Des traits joyeux,

Mon cœur s’embaume.

 

Ce matin on  penche

Vers les pleurs,

Les esprits

Sont tourmentés par les tragiques temps.

 

Ça  me manque ton sourire,

Il rafraîchit mon esprit

Il me donne un bon tonus

Et on a  besoin du bonheur inédit.

 

Femme écrit 3.

© Fattoum Abidi 17.11.2015.

 Ce matin dans mon bureau dont la porte est toujours ouverte.
Mes collèges passent  chaque  jour me dire bonjour. Et ce jour  une collègue est passée sans me sourire et sans me dire bonjour. Ça m’a  beaucoup frappé. Alors cette situation m’a inspiré  ce poème. Par la suite ma collègue  est passée pour me dire bonjour en souriant. J’ai compris qu’elle était prise  par un travail urgent. Et ceci pour vous dire à quel point je suis  très sensible !!!

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

48 vues
Fattoum Abidi

Fattoum Abidi (1)

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Véronique Monsigny
Membre
18 novembre 2015 16 h 37 min

Merci Fattoum pour cette belle confidence ! nous avons tous été les victimes, je pense, de ce genre d’interprétation. Alors, à l’inverse, ne laissons jamais passer une occasion d’offrir en premier notre sourire aux autres, en signe de paix. Très beau poème !