Blessures – Simone Gibert

peinture S.Gibert

Je vais vous conter là,

Ce n’est pas du blabla,

Que je meurs si je mens,

Tous les ressentiments

D’une adolescente

Discrète et pimpante

Qui était mal-aimée,

Même mésestimée.

Elle vivait à l’ère

Erigée par sa mère,

Des jours de tyrannie,

Au maître mot “punie”.

Comme des maudites,

Chansons interdites,

Encor controversées

Largement diffusées,

De Monsieur Aznavour,

Qu’elle aima pour toujours.

C’était la tourmente

Des années cinquante..

Il y avait aussi

Beaucoup d’hypocrisie :

Le voisin verbe haut

Et qui n’était pas beau,

Sachant bien le faire,

Passant par derrière

Quelle maladresse !

Une main aux fesses !

Ou, du pied sous la table,

Elle se sentait coupable.

Le temps ainsi passait …

Elle disait : ” Tu le sais,

Quand il m’attrape,

Le cousin dérape

Et son baiser touche

Le coin de ma bouche !”

“Arrête ! Quoi encor ?

Tu as le diable au corps !”.

Humiliée, blessée,

Elle était dépassée

Un autre détracteur

Lui a même fait peur,

Il y a eu chantage,

Elle n’avait pas l’âge

De quitter sa mère

Qui s’est laissée faire…

Respirer et vivre,

Refermer le livre,

Des larmes dans les yeux,

Son enfance, adieu !

Avec sa liberté

Et son paquet léger,

Elle est partie un jour,

En quête de l’amour.

 

©S Gibert

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

20 vues
Simone Gibert

Simone Gibert (142)

Au MAROC depuis l'âge de7 ans.
Etudes secondaires au Lycée de Jeunes Filles à Casablanca.
dans les années 50.

Au Secrétariat d'une Entreprise de Bâtiment à Annecy.

Deux années passées au SENEGAL.

J'aime la nature, la peinture, je m'essaye à la poésie.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires