Adieu tristesse Gyslaine LE GAL

Adieu tristesse

Le sort quel qu’il est été, quel qu’il soit,

M’a donné des jours doux et des matins pluvieux

Où le découragement m’oppressait à chaque fois

Où l’ennui dans mon cœur le rendait souvent frileux.

 

Avec le temps, les choses peu à peu, se dénouent

La tristesse nous quitte et laisse place à l’amertume

Qui intérieurement grandit et nous secoue

Pour nous jeter au bas de la dune.

 

Laissez-moi écrire ces poèmes, pour vous, que j’aime

Ces mots de mon âme je les ai souvent rêvés

Vivez pour vous et non pour moi-même

Après avoir souffert, vous saurez peut-être un jour,  aimer.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

3 vues
Sauvegardes Poèmes

Sauvegardes Poèmes (538)

Ce compte regroupe tous les poèmes des auteurs qui ne sont plus inscrits sur le site en tant que Membre afin de laisser une trace de leurs textes pour le plaisir des lecteurs depuis le site Plume de Poète.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Invité
5 novembre 2016 13 h 14 min

Oui l’amour à quelque niveau que ce soit est important pour notre équilibre

Brahim Boumedien
Membre
4 novembre 2016 19 h 37 min

N’en déplaise à Françoise qui titrait :”Bonjour tristesse”, je préfère de loin :”Adieu tristesse” de notre poétesse, Gys ! La tristesse n’est en aucun cas, la bienvenue ! Comme tu le souhaites si bien : après la souffrance, l’amour ! Merci, chère amie !