Voyages intérieurs – Alice Gauguin

Au gré de mes voyages intérieurs
Plus jamais je ne meurs
Je me réveille et je m’éveille
Je ne suis donc plus là en veille
Parfois la nostalgie revient
Et je sens là que tout s’éteint
Il me faut vaincre cette passade
Qui ne peut qu’être bien fade
J’espère alors le renouveau
Parce que de cela je me vaux
Une tendresse à la vie
Que débordent ainsi mes envies

ce matin ce ciel et ces oiseaux

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

31 vues
Alice Gauguin

Alice Gauguin (4)

J'écris depuis une quinzaine d'années. Et tout est perfectible.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires