Encore en-vie – Nadège Gorek

 

ENCORE EN-VIE

 

Retrouver un sourire d’enfant émerveillé 
Ambiance vaporeuse d’une festive veillée 
Comme une offrande des cieux tombée 
Admirer l’emballage d’un air radieux 
Bercée sur un rocking-chair chair rapiécé
Sans se presser, prolonger l’instant prodigieux

Se défaire de son masque lassée 
Pour de son sourire se ressourcer
De son regard aux promesses d’envie 
Y déceler l’appétit de se gorger
De bonheurs dans un cœur amoindri
Y apporter l’exaltation d’une novatrice énergie

 

Réinventer son décor déformé 
De mirages au ciel bleuté 
Opacité des feuillages mordorés
Le ciel d’une éclaircie providentielle
Rappelle la suprématie de son essentiel
Overdose de pensées alambiquées, 
Près de toi, sans offense, sans défense, évidence naturelle

 

S’observer devant cette psyché gravée 
Aux enluminures de silhouettes blessées
Par les egos égratignés des douleurs passées 
Eclats d’une aura, épiderme tremblant de troublantes émotions 
S’en envelopper pour une beauté des corps à haute tension

 

La vision est gracieuse, teintée de féerie 
De celles qui invite à croire en la magie
Magie de la vie, synchronicités heureuses 
Ou destin aux étapes parfois capricieuses
Dans tes bras, je m’arrête 
Dans tes yeux, mon âme se reflète

Dans les miens, tu y trouveras l’avidité 
De découvrir des contrées inexplorées 
Avec toi, désirs décuplés

J’inventerai notre faille spatio-temporelle 
Pour basculer vers les mythes des amours immortels

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

143 vues
Nadège GOREK

Nadège GOREK (32)

Depuis des années que je veux écrire, pour moi, pour les mots, pour guérir de certains maux : écriture de poèmes, plus ou moins personnels, mais qui trouvent un écho parfois chez les autres, alors tant mieux si les mots ont un pouvoir expiatoire, libérateur, peu importe, tant qu'ils nous parlent !

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Invité
19 novembre 2017 21 h 35 min

Un moment de lecture qui fait du bien…On laisse volontiers son esprit voyager, dans des vapeurs peut être alambiquées, à en oublier ses “bonnes” clefs…

O Delloly
Membre
12 novembre 2017 22 h 58 min

très beau nadège, joli moment d electure
merci pour ce partage
(vous pouvez utiliser le tabeau du site également)
Bise
oliver