Une Petite Sirène – Anne Cailloux

Mon roudoudou.

 

Règle le tempo de ton cœur et écoute cette mélopée que le vent te porte, ses ondes,

douces comme des vagues vont voguer vers toi.

J’ai parcouru ce continent du nord au sud, d’est en ouest,

de bâbord à tribord, de France et de Navarre ;

je fus une déesse, puis une sirène et enfin une mortelle.

j’ai croisé des hommes se prenant pour des aigles royaux,

volant plus haut que leurs semblables, voulant dominer le monde.

J’ai croisé des adonis tels les colibris  marchant à reculons une fois pitance obtenue,

j’ai vu des êtres aussi noirs que les corbeaux dont les âmes faisaient pâlir le diable

et puis un soir sur les hauteurs d’ Athènes, j’ai vu un ange..

 

Tes crépuscules sont d’or et tes Cieux, embrasés d’amour pour ton prochain.

Combien d’âmes as-tu, pour offrir autant d’amour à tous,

pour ne jamais te plaindre des autres.

Tu es un don du ciel.

Pour toi, l’amour et l’amitié ne font qu’un, d’une fidélité inaliénable,

tu restes dans l’air de mon temps, toujours présent quand les problèmes pointent leur nez.

Certaines personnes restent des années à nos côtés sans que nous les remarquions, insignifiant,

tellement microscopique que l’infini est à leurs côtés.

 

Puis, Il y a des êtres qui croisent notre route,

pour une période indéfinie mais peu importe,

ils nous percutent aux plus profonds de nos tripes, une osmose,

une attirance qui vient du cœur.

Nous savons qu’ils sont encrés en nous à jamais et sans que nous sachions pourquoi.

Leur Auras nous auréolent d’un bien-être et d’une envie d’éternité,

ils nous touchent, nous bousculent, nos essences se mélangent à la perfection.

Tu es pour moi unique,  je t’aime sincèrement.

Je voulais que ces mots soient écrits dans le marbre pour la prospérité,

parce que je te les devaient..

Bonne fête mon roudoudou…

 

Une petite sirène.

5 2 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

28 vues
Anne Cailloux

Anne Cailloux (304)

Depuis ma naissance, je fus autodidacte et trop rêveuse.
Spécialiste dans l'art thérapie et les maladies neurodégénératives, j’essaie de retenir le temps des autres et du mien.. Quelques diplômes, une passion pour l'art et les poètes. J'ose dormir avec Baudelaire.
Je suis une obsédée textuelle . Je peins, je crée et maintenant j’écris. Je remets cent fois mon ouvrage pour me corriger. De quinze fautes par lignes je suis passée à quinze lignes pour une faute... Deux livres en préparation et peut-être un recueil de poèmes, si Dieu veut.Anne

Je suis une junky des mots..

S'abonner
Me notifier pour :
guest
9 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Philippe DUTAILLY
Membre
21 mars 2021 8 h 50 min

Voilà un roudoudou qui a de la chance.

Christian Satgé
Membre
18 décembre 2020 19 h 31 min

Un hommage adamantin fruit d’un présent des mieux ciselés.

O Delloly
Membre
18 décembre 2020 12 h 09 min

c’est d’une belle écriture d’amour, d’amitiés, de soutien
bravo