Une bouteille à la mer – Laurence de Koninck

Bonjour, je m’appelle Laurence.

Bonjour Laurence et bienvenue aux acolytes anonymes !

Je n’ai pas bu un seul vers de poésie ni avalé la moindre prose sur Facebook depuis six jours. Une éternité ! Ah l’ivresse des mots… Mais voilà, le couple trinque. On s’enferme, on verse dans le social sans modération, la tête vous tourne… Naufragés du (pas) net, vous me comprendrez…

Nous jouons à fond la team intime avec mon mari. Lui : capitaine au long cours, solide comme un roc, très fauteuil club, presse éco, verre de lait entier on the rock’s ! Une sobriété à toute épreuve. Moi : marin d’eau douce, tête dans les étoiles et idées vagues…

Hier soir, seule à la maison, j’ai replongé. L’appel du grand large, l’envie d’aller boire ailleurs. Rassurez-vous, je n’allume que les ordinateurs ! Mais j’ai ouvert Facebook comme on débouche une bonne bouteille, avec excitation. En surfeuse webcamée, j’ai liké, commenté, partagé un flot de paroles et d’images dans cet océan sans limites.

Que voulez-vous, je suis d’un enthousiasme débordant. Alors, les bouteilles à moitié pleine, j’en consomme. Partager ce moment authentique avec des facebookeurs repentis m’a fait un bien fou !

Chers acolytes anonymes, merci de votre soutien. Soyons amis…

Laurence de Koninck – Publication Facebook – 10 avril 2016

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

15 vues
Laurence de Koninck

Laurence de Koninck (66)

Ecrire de la poésie me réjouit,
Jouer sur les mots m’enchante,
Et tant pis si rien ne se produit,
Je repasserai si ça me chante !

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Invité
23 août 2016 23 h 01 min

Bonsoir Madame,
J’ai beaucoup aimé votre texte et c’est à ce titre que je lève mon verre de vers poétiques pour saluer votre talent. Toutes mes félicitations