Un pierrier, sinon rien ! – Christian Satgé

Petite fable affable

Dans un vaste chaos au flanc de ma montagne
Où se mêlent à grand tas roches et cailloux,
Une marmotte avec quelques autres compagnes
Ont foré leur maison, fort loin des voyous
Qui nichent à foison, tout en reflets champagne,
Là-haut, aux estives, loin du barbecue
Qu’est cette caillasse au soleil. Té, mordiou !
Amas grisé pas grisant pour l’épervier
Que ce monceau de morceaux, gravats, graviers,…

 

Cohabitent schiste, ardoises, grès et marbres,… 
Dans ce grand désert peu disert, si minéral.
De gré ou de force, mais sans collatéral
Dommage. Pourtant ni herbe, ni fleur, ni arbre.
Tout ici est calme, pauvre pierrailles et rocs,
Silence brut et solitude abrupte, de blocs,…

.

Et c’est pourtant un paradis pour ses hôtes,
Que cet éboulis de boulets et pavés, lambeaux
De monts, oripeaux de pente, sans une motte
De terre. Si la vie est rude en ces tombeaux
On n’a pas oublié Goethe qui, tête haute,
Affirmait aux geignards et aux et aux nabots :
« On peut bâtir aussi quelque chose de beau
Avec les pierres qui entravent le chemin ! »
Fais-toi en en maxime de vie pour tes demain.

.

© Christian Satgé – novembre 2016

.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

28 vues
Christian Satgé

Christian Satgé (834)

Obsédé textuel & rimeur solidaire, (af)fabuliste à césure… voire plus tard, je rêve de donner du sens aux sons comme des sons aux sens. « Méchant écriveur de lignes inégales », je stance, en effet et pour toute cause, à tout propos, essayant de trouver un équilibre entre "le beau", "le bon" et "le bien", en attendant la cata'strophe finale. Plus "humeuriste" qu'humoriste, pas vraiment poétiquement correct, j'ai vu le jour dans la « ville rosse » deux ans avant que Cl. Nougaro ne l'(en)chante. Après avoir roulé ma bosse plus que carrosse, je vis caché dans ce muscle frontalier de bien des lieux que l'on nomme Pyrénées où l'on ne trouve pire aîné que montagnard.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
6 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Anne Cailloux
Membre
11 août 2018 14 h 52 min

J’aime aussi beaucoup cette maxime, qui est bien vrai.
Certain matériaux, brute peuvent servir pour le mal effectivement mais, dans ce cas
juste le paradis, parole de cailloux..
Anne

Laurent Vasicek
Membre
11 août 2018 5 h 31 min

Excellent, j’ai beaucoup aimé merci :)