Un cœur solide – Zahia Eliker

Je suis femme

Je suis espérance

Je suis un diamant solide et brillant

Brille à jamais de perdre espoir

 

Je suis femme punie ou lapidée

Pour un amour fasciné

Charmée par le goût de la jeunesse

 

Je suis délaissée

Pour la vérité

La vérité d’aimer

N’est pas fatal

 

Oh ! Femme, diamant solide et brillant

Brille à jamais de perdre espoir

Je suis ravissante

Eblouie par mes traits

Des cils et sourcils noirs cirés

Des dragues nombreuses

Diablesse par mon comportement

Ne faisait que reculer les mecs

 

La peur a toujours envahi mon âme

La peur de Dieu

J’ai peur de le trahir par le péché

 

Mon cœur est un amour

Sans haine

Et sans faiblesse

Témoigné par des vilains

Pour me fracasser

 

Toujours guidée par la foi

Et ma prière

Je brille à jamais de perdre l’espoir

 

Un aigle envoyé par les cieux

Vola dans la foule

Le diamant brillant

 

Chaque vol, l’aigle emporta le diamant

Les cheveux brillants longs noirs corbeaux

S’envolés dans l’air pur et saint

Respirés la joie et le bonheur

 

Héritée de ce rapace planeur

Le courage et le combat éternel

 

Les arracheurs de cœur

Terrorisent la femme

Par les pouvoirs des mots et la haine

Aigle lança un grand cri dans l’air

Cesse à se faire entendre

Son amour éternel

 

Je suis diamant d’origine solide et brillant,

Brille à jamais de perdre espoir

 

Le ciel sombrai par les bombes

L’aigle affaiblit par le sort du diable

Lui rendu blême

Loin de l’air

Loin de terre

Refugie dans une cabane

Mal dans sa peau

 

Toujours présente,

Le diamant solide et brillant

Brille malgré la spasmophilie,

A jamais de perdre espoir.

 

Zahia Eliker

Droit d’auteur réservé

Vector-Love-Dream_1440x900

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

16 vues
Zahia Eliker

Zahia Eliker (12)

Ingénieur d’état en bureau d’études en construction mécanique, j’ai parcouru une longue expérience professionnelle chargée des études et assistante de recherche dans les travaux normatifs.
J’ai rencontré dans la vie du travail, ses avantages et ses inconvénients et notamment devant l’inégalité, beaucoup de pression et une peur de perdre le travail.
Je rends hommage à mon mari qui m’a aidé à concilier le travail et notre vie familiale.
Je pratique de la natation. En retraite depuis quelques années, j’ai décidé de reprendre ma passion à
la littérature française, de faire connaître mes ouvrages et de rencontrer des gens avec la même passion dans l’âme. Mais aussi pour me soutenir à élargir mes connaissances et de les partager.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Véronique Monsigny
Membre
2 mai 2016 14 h 00 min

Bravo Zahia pour ce diamant prometteirur ! Au plaisir de vous lire encore