Un chasseur sachant chasser… – Christian Satgé

Petite fable affable
 
Hier, ouverture de la chasse,
Le sport des crétins, en général.
 À les voir parader, je n’ai pas le moral
De fait, cette fable aussi, s’en passe
Et me montrera sous le jour fort bougon.
 
Plutôt qu’un vulgaire épagneul ou un braque,
Un viandard se choisit, las, pour second,
Un chien policier car, c’est pas des craques,
Il a de l’ambition. Pas le chien, 
L’homme, un de ces malfaisants qui, ce jour, traque
Un faisan lâché la veille qui, bien
Sûr, ne courait ni ne volait assez vite.
Notre oiseau est levé, le fusil aussi
Mais le chien à la fête s’invite,
Se retournant contre son maître. Voici
Pourquoi : dressé à protéger d’innocentes
Victimes, son instinct resté des plus sains,
Lui a fait s’en prendre à ce sombre assassin.
Destin sois donc cruel à ces fantassins !
 
© Christian Satgé – septembre 2014
0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

17 vues
Christian Satgé

Christian Satgé (834)

Obsédé textuel & rimeur solidaire, (af)fabuliste à césure… voire plus tard, je rêve de donner du sens aux sons comme des sons aux sens. « Méchant écriveur de lignes inégales », je stance, en effet et pour toute cause, à tout propos, essayant de trouver un équilibre entre "le beau", "le bon" et "le bien", en attendant la cata'strophe finale. Plus "humeuriste" qu'humoriste, pas vraiment poétiquement correct, j'ai vu le jour dans la « ville rosse » deux ans avant que Cl. Nougaro ne l'(en)chante. Après avoir roulé ma bosse plus que carrosse, je vis caché dans ce muscle frontalier de bien des lieux que l'on nomme Pyrénées où l'on ne trouve pire aîné que montagnard.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires