Sous la saignée de mes mots – Anne Cailloux

 

 

J‘ose écrire et je tournerai la page sur une vie, mise à nu.

Quelques soupçons de bravoure tombent

dans une fissure de mon grimoire

je vous offre mes débris d’espoirs, accrochés au bout de ma plume.

Autant de fautes que d’erreurs de vie.

 

Autodidacte par contumace, il fallait écrire ce qu’il ne doit jamais être, parce qu’en enfer, j’ai eu le temps

j’oserai…

Le temps s’offre comme une partie de belote… La main passe, m’offrant ce temps et le courage, qui de toute façon m’était dû.

Mes fautes de français s’effacent doucement, comme une encre sympathique.

Les mots en désaccord s’enterrent entre un j’ose et un Point.

Les phrases sans queue ni tête non plus lieu d’être.

 

Venez, épousez donc la forme de mes maux et suivez les courbes de mon réveil littéraire.

Une vie qui se résume à quelque rime, juste un quatrain en concentré, l’opus sera quand j’aurais vécu en extase.

Je suis à fleur de mots, je suis à peur de peau, de ta peau.

 

Mes passions se déversent entre deux larmes, entre deux lignes

mes angoisses me poursuivent dans une valse à mille temps

je vagabonde sur le fil de mes frayeurs

puis, je regarde le film en boucle.

La pellicule se bloque, casse…

 

Les voyelles s’inversent dans une logique qui naît sous mes doigts

je respire le parfum de mes mots, j’ose

je dénude mes angoisses

elles se suicident dans une évidence

au bout d’un the end,

pour laisser place à l’éclat de mon silence.

 

Au fil de mes vers, mon cœur se perfuse

sous la saignée de mes mots

Vos baisers me ferons oublier hier

ils m’apporteront une trêve

je voyagerai sur vos rêves.

 

Sur cette page, pleut des envies d’amour

Sur ma feuille j’efface enfin le désespoir

les maux de cet enfer que j’avais couchés sur papier

Parce qu’il fallait oser pour pouvoir vivre

Il pousse des fleurs dans ma tête

À mes fantasmes rêvés…

 

©Anne Cailloux 2018

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

263 vues
Anne Cailloux

Anne Cailloux (304)

Depuis ma naissance, je fus autodidacte et trop rêveuse.
Spécialiste dans l'art thérapie et les maladies neurodégénératives, j’essaie de retenir le temps des autres et du mien.. Quelques diplômes, une passion pour l'art et les poètes. J'ose dormir avec Baudelaire.
Je suis une obsédée textuelle . Je peins, je crée et maintenant j’écris. Je remets cent fois mon ouvrage pour me corriger. De quinze fautes par lignes je suis passée à quinze lignes pour une faute... Deux livres en préparation et peut-être un recueil de poèmes, si Dieu veut.Anne

Je suis une junky des mots..

S'abonner
Me notifier pour :
guest
33 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Jocelyn Vedrenne
Membre
17 avril 2019 22 h 37 min

Sublime

Invité
24 novembre 2018 18 h 03 min

Il faut continuer à oser, Anne, parce qu’il y a tant de douceur et tant de délices dans vos vers. Merci pour ce partage d’une sincérité bouleversante. Amitiés. Serge

Hubert-Tadéo Félizé
Membre
4 novembre 2018 9 h 57 min

Les rêves exquis sont un délices quand ils parfument la vie, de leur essence, vous obtenez tout en amour et votre écrit est d’un émerveillement subtil où se mêle l’ancolie du plaisir et la tentation du bonheur. Merci pour votre partage Anne.

Hubert-Tadéo

Invité
4 novembre 2018 9 h 49 min

Des maux, vous en avez fait des fleurs de mot, peau contre peau, les mots bleus de l’amour, et un silence qui parle et vient parfumer cette page, où l’on ose, on avance, et nous sommes nous mêmes.Merci Anne

Invité
28 octobre 2018 11 h 36 min

Le titre interpelle, magnifique lecture, bravo, et si vous êtes une junky des mots (profil), je veux bien en être accro moi aussi. Merci de ce sublime partage.

Eric de La Brume
Membre
27 octobre 2018 17 h 46 min

Autodidacte peut-être, mais vous avez acquis l’expérience de l’écriture et je peux vous assurer que vous n’avez rien à envier à personne dans ce domaine. Un texte superbe en tout cas, et l”humble amateur que je suis vous ire la révérence.

Invité
29 septembre 2018 15 h 41 min

La saignée des mots bien jolis et bien ponctués. Une ouverture dans votre monde littéraire que vous pensez diffuse, mais qui est pleine de poésie; Merci pour ce texte que j’aime beaucoup. M.G

Laurence de Koninck
Membre
29 septembre 2018 12 h 12 min

Je suis fan de vos mots Anne, ils sont si jolis et beaucoup de sincérité qui touche le coeur.

Lamine Cissé
Membre
28 septembre 2018 16 h 37 min

Très très beau poème

Fattoum Abidi
Membre
25 septembre 2018 0 h 28 min

Bravo Anne très beau et touchant poème, vous avez su marier des mots magiques à des émotions magnifiques et émouvantes, mes félicitations.
Mes amitiés
Bises
Fattoum.

ChanTal-C
Membre
24 septembre 2018 11 h 35 min

Très beau poème Anne !
Beaucoup d’émotion, sincérité….
Vraiment superbe et touchant
Bises

Chantal

Christian Satgé
Membre
24 septembre 2018 6 h 18 min

Un texte superbe dans sa construction comme dans ce qu’il dit de l’hémorragie des mots, le meilleur des médicaments quel que soit le prédicament.

Philippe X
Membre
24 septembre 2018 4 h 39 min

Montée en puissance de votre art…félicitations

O Delloly
Membre
23 septembre 2018 23 h 56 min

vraiment remarquable… j’ai adoré ce charme en vos mots
continuez Anne
Merci
OL