Répons – Laurelise Chalzib

Répons    

Elle les vit passer

Spectrales, non avenantes

Sidération . Temps…….Mort

Des revenantes, errant à cinq mètres l’une de l’autre

Sinistre défilé. Elle était navrée

Cette dyade ravageuse, se donnant ainsi à voir

En était-elle le témoin ?

Était-ce un songe, une réminiscence?

Puis tout lui revint

L’entrevue lapidaire,glaciale, congédiante :

Elle jetée aux oubliettes des tours inexpugnables

Soustraite pour l’éternité.

Elle repartit en riant doucement

Était-ce un rêve?

Deux sottes dressées sur leurs ergots, parées de leur orgueil

Face à face en miroir, confinées en huis clos

Invariantes. Sombres narcisses.

Elle hâta le pas ,voulant fuir

Talon d’Achille énigmatique, complexe

Que ce passé aux couleurs tristes et douloureuses.

Pourquoi dépenser une inutile souffrance

En ces ruines solitaires et insignifiantes?

Le répons serein lui, étayé

S’ancrerait joyeux dans son altérité.

Le répons délesté de haine, d’une vigueur légère

En écho, porterait ses voix de l’amour en offrande .

répons

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

4 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires