Pour ne pas se perdre – Olivier Bourion

Tu entres par la porte d’Or
Tu continues vers la tour Crème
Par le boulevard des Paraboles
Tu tournes à Sainte Patience
Du côté quai des Fées
Tu traverses la Grâce par le pont du Miel
Tu contournes l’hôtel de Paix
Près du café Bosphore
Tu vises la colonne Ballerine
Tu laisses à ta droite le palais du Repos
Tu remontes la rue des Bigotes
Tu longes l’hôpital Grenouille
Et le cimetière des Alouettes
Tu passes devant le ministère du Peuple
Tu descends l’avenue du général Avril
Tu t’arrêtes à Bon Cœur
Carrefour Amphitryon
Tu changes à Girouette
Tu coupes par le jardin du Calembour
Tu rejoins la place de l’Oubli
Tu dépasses Notre-Dame des Secrets
Tu entres dans le quartier Lapon
Tu grimpes le sentier des Rires
Derrière le marché Sainte Moustache
Tu empruntes le tunnel Père Noël
Devant l’Opéra Galopin
Direction gare d’Orient
Tu prends l’allée Tartuffe
La ruelle Superman
Entre la salle Gavotte et le lycée Orphée
Pas loin du musée Carabosse
Et tu arrives directement chez moi.
Dans mon cœur.
 
 
© Olivier Bourion – 02/02/2018

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

45 vues
Sauvegardes Poèmes

Sauvegardes Poèmes (538)

Ce compte regroupe tous les poèmes des auteurs qui ne sont plus inscrits sur le site en tant que Membre afin de laisser une trace de leurs textes pour le plaisir des lecteurs depuis le site Plume de Poète.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires