Ma plume est émue – Fattoum Abidi

Ma plume est émue

 

Ma plume est émue,

Devant une atroce barbarie,

Mon cœur saigne

Et mon âme pleure à cause des haines.

 

Mes doigts se croisent,

Ils sont énervés, on tue,

Des âmes innocentes,

Mes émotions coléreuses sont fortes déçues.

 

Ma plume est émue,

Mon encre  crie,

Oyez, les âmes humaines

Militez contre les haines et les guerres.

 

Mes  yeux s’expriment,

Avec des pleurs, la sagesse,

Cherche sa place confisquée, le monde,

Appelle d’urgence à la paix et à la tolérance.

© Fattoum Abidi 15.7.2016

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

3 vues
Fattoum Abidi

Fattoum Abidi (1)

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Plume de Poète
Administrateur
16 juillet 2016 9 h 18 min

Qui aurait pu croire qu’un jour
Mes yeux puissent voir ces horreurs
Que mon coeur soit si noir sans amour
Qu’il ne peut s’exprimer que par les pleurs

Qui aurait pu croire qu’un soir
Je détourne mon regard de cette terreur
Que sans voix je reste figé dans le noir
Que le mot espoir n’a plus de valeur

Qui aurait pu croire qu’aujourd’hui
Ma plume ferait couler cette haine
Dans mon âme à jamais meurtrie
Par toute cette immense peine

Qui aurait pu croire que demain
N’aurait plus le même goût qu’hier
Que cette amertume en vain
Trace le chemin de mes prières

Alain Bonati