Lucy – Jean-Yves Mailleux

Lucy.

Aux lueurs de l’aube, lorsque l’homme devenait humain,
le singe mourant, tétanisé par la peur, trahissant son destin,
bouleversa les plans du créateur et modifia à jamais le monde,
divorçant ainsi de la complainte de sa nature profonde.

Menant le combat à la fatalité, refusant le scripte originel,
le primate magnifie son règne et invente la révolte,
il défie le temps, dérègle le cycle éternel,
et transmet inlassablement son esprit désinvolte,

Héritiers créateurs, nous avons traversé les âges et les guerres,
englué l’existence, embrumé nos consciences, et souillé l’univers.
Coincés au fond de nos doutes, abrutis par une vie en déroute,
envahis de fausses certitudes, nous maquillons notre absoute,

Aujourd’hui, nous passons notre temps à décrire nos besoins,
nous avons noyé sous la médiocrité l’étincelle de l’explorateur,
dénués de passions, nous tentons en vain de dupliquer l’inventeur,
nous n’avions pourtant besoin que d’écrire notre temps, pour y tracer un chemin.

J.Y.M.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

3 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Marie Manoukian
Membre
13 mars 2015 18 h 34 min

Combien vrai !…
Quand on a découvert Lucy, j’ai eu une grande émotion devant cette petite ancêtre, si lointaine et si proche …
Comment ne pas se dire, si elle revenait…. “tout ça pour ça ?”