Les mains travailleuses- Fattoum Abidi

Les mains travailleuses

Des femmes militantes

Elles travaillent,

Créent.

 

Elles passent de la plume

Au marché portant un couffin

Ou un caddy, se faufilant

Entre fruits et légumes, ouvrent  leur bourse.

 

Les yeux fixent, s’ouvrent grands,

Les prix sont trop chers, on prive

L’envie de déguster un bon couscous aux poissons,

Ou une  délicieuse grillade de viande fraîche.

 

Les mains travailleuses

Passent de la plume à la cuisine

De l’art de l’esprit à l’art de la bouche elles méditent,

Puis elles passent de la vaisselle à la crème adoucissante elles massent.

 

Car la peau a crié fort contre les produits

Esquintant un épiderme fin et sensible,

Par la suite le travail appelle, l’association attend une

Lumière bienfaisante, qui éclaire de sa présence conviviale.

 

Plus tard les paupières se gênent

De la présence du sommeil  pointant

Son nez à la porte de l écrin rebelle,

La silhouette veut regarder les informations de vingt heures.

 

Les mains travailleuses

Elles sont multiples de vocations,

Elles ont hâte de feuilleter des livres,

Qui attendent la belle compagnie sereine.

 

Les mains travailleuses

Sont fatiguées, sont honorées

Par  des travaux de multiples disciplines,

Aidons-nous les mains usées dans le monde pour le bien de la terre.

**

© Fattoum Abidi .1.7..2018

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

49 vues
Fattoum Abidi

Fattoum Abidi (1)

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Marie Combernoux
Membre
2 juillet 2018 17 h 25 min

très bel hommage aux mains des femmes qui s’activent tout le temps ! Bravo Fattoum ! ce que je regarde en premier chez les gens , c’est leurs mains et elles en disent long ! Amitiés
MARIE

Christian Satgé
Membre
2 juillet 2018 7 h 13 min

Continuez donc longtemps à mettre la main poétesse à la pâte littéraire, Fattoum.
Amicalement