LES LOTUS DE L’AMOUR – Blaise Boudet

Les Lotus de l’Amour

 

Surprise

 

Ils sont apparus derrière le bois des bambous.

Dressés comme des sentinelles, ils s’étiraient,

Comme de beaux flamants roses, sur l’étang tout au bout.

Et leurs feuilles géantes se pâmaient et brillaient.

 

Aquatique

 

Au dessus de l’onde rare, un monde plein de vie.

Des grenouilles et leurs têtards qui dansent leur soir.

Des insectes multicolores qui s’épient,

Se posent, s’envolent, comme pour narguer un tamanoir.

 

Apesanteur

 

Depuis les profondeurs de ce bassin d’eau douce,

Il semblent avoir toujours existé  et vécu,

En ce lieu où le temps s’arrête et où  tout pousse

À la rêverie et aux pensées toutes nues.

 

Naissance

 

Au centre de l’étang, il ruisselle de paix.

Solitaire, évident, il arbore sa beauté.

Le bouton de lotus est là, et il se plaît,

Tout neuf, en ses couleurs subtiles de l’été.

 

Ouverture

 

Harnaché de lumière il danse dans l’espace.

Ses pétales géants lui ouvrent son destin.

Il s’est ancré en son cœur large, et fait face

A son existence de lotus en ce jardin.

 

Réalité

 

Elles sont des guerrières de l’Amour, ces fleurs d’Orient,

Et chevauchent leurs tiges comme des Amazones.

Elles m’ont séduit de suite, et c’est passionnément,

Que je vois cette réalité qui m’étonne.

 

Rêverie

 

Vénus est parmi nous en ces plantes de rêve.

Terriennes et aériennes, elles sont  dans l’océan,

De mes songes fous, ceux qui jamais ne s’achèvent.

Ces prières de l’âme, sont toujours un élan.

 

Érotisme

 

Cette robe qui s’entrouvre dans les flots de la Vie

Est un cadeau du ciel qui recueille les larmes

Du bonheur de l’Amour et nous donne l’envie,

Le plaisir et les sensations qui désarment.

 

Trésor

 

C’est un pommeau de douche qui suinte de son eau.

Il contient  en lui les graines de l’avenir.

Un peu comme un soleil, qui chauffe les rideaux,

De la chambre de vie où l’on sait tant s’unir.

 

Berceau

 

Un verseau a guidé les gouttes de sa pluie,

En une panoplie de couleurs et de joie.

Les pétales et les feuilles s’unissent au creux de lui,

Et font jaillir toute la force de sa foi.

 

Observatoire

 

Derrière la mer de lotus il y a un veilleur

Sous sa coupole, il y avait un télescope.

Qui regardait la Lune en ses jolies heures,

Et les grandes étoiles bien au-delà du globe.

 

Blaise Boudet,  ce 25 Août 2017

 

Merci aux lotus du jardin des plantes de Montpellier et bien sûr aux artistes de la terre qui continuent cette longue histoire de botanique.









0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

81 vues
Blaise Boudet

Blaise Boudet (6)

Bienvenue. Je suis un poete par l'image photographique avant de l'être devenu avec les mots.
J'aime écrire. Parfois c'est pulsionnel. Parfois c'est une légitime défense ou un réflexe de survie. Parfois c'est un jeu. Parfois c'est contemplatif ou enthousiaste.
D'autres fois c'est magique, mystérieux, amoureux et lyrique.
Mais toujours c'est sincère et émerveillé.
Je n'ai jamais publié mes textes ou mes photographies dans des livres. Je veux le faire.
Car je crois qu'il est temps et que j'ai acquis mon style à moi et que mon regard s'est enrichi.
A toutes personne,professionnellement insérée dans le monde des livres et de l'édition, qui me lirait et qui remarquerait mes images, je demande des coups de pourse, afin de partager plus le fruit de mes travaux et les expressions de ma sensibilité visuelle et littéraire.
Bonne lecture. Bonne méditation et bon voyage dans mon monde tressé de letttres et de photographies.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Anne Cailloux
Membre
28 août 2017 0 h 15 min

En vous lisant, un film à pris vie sous mes yeux. J’ai cru entendre des grenouilles croasser ! du 3D, mais les photos qui suivent sont juste sublimes. très bel ouvrage que les deux associés. très frais.. Bravo à vous;