Les amours humaines – Pierre Deschênes

dans les grands champs
les blés dorment dans le silence du jour
doucement bercés par les vents
qui apportent les nouvelles du monde
bientôt les blés s’affaissent
sous le poids des corps fous
qui s’étendent et s’agitent
ivres du bonheur de vivre et d’aimer
sur les peaux d’or ruisselle la sueur du midi
répandant dans l’air du temps
les effluves des amours humaines
les sillons de terre brûlante
s’offrent au ciel sans nuages
et boivent la sève du désir des hommes
la terre s’entr’ouvre encore un peu plus
aux soupirs des hommes
se mêlent les cris des femmes
chants et gémissements
ivresses et extases
sur la portée du monde

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

0 vue
Pierre Deschênes

Pierre Deschênes (12)

J'habite à Montréal, Québec, Canada. J'ai eu plusieurs vies professionnelles, la plus importante comme graphiste, à mon compte puis pour une société. Il m'a aussi été donné de faire office de transcripteur, de rédacteur et de traducteur. Lors d'une parenthèse de quelques années, j'ai pu m'initier à la composition, à l'écriture, à l'enregistrement et au mixage de chansons et de pièces instrumentales. Je travaille actuellement comme sous-titreur (ou rédacteur de sous-titres), pour malentendants, pour la télévision. Et je suis aussi un adepte passionné de lettres et autres mots à mes heures.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Plume de Poète
Administrateur
10 octobre 2016 17 h 50 min

Très belle introduction Pierre !
Nous avons hâte de découvrir vos autres textes et merci pour le partage.
Bien à vous,
Alain