L’envers du décor. – Thierry Giuntini

L’envers du décor.

Je revois tous les soirs,
Ses yeux noirs dans la nuit,
Ses yeux dans mon regard,
Mes pleurs et mes cris.

Je revois tous les soirs,
Ses mains contre ma peau,
L’haleine froide du pinard,
Et son râle en écho.

C’est l’envers du décor,
Le décor à l’envers,
Des bleus sur le corps,
Oh mon salop de père !

Tu as mis mon coeur à l’envers,
Mon corps dans le décor,
Comment as-tu pu faire
Ces choses sans remords ?

Briser mon enfance,
Déchirer la famille,
Mes rêves d’adolescences,
Le sommeil de mes nuits.

C’est un très lourd secret,
Un fardeau sur le dos,
Difficile à porter,
Fait de sanglots.

Aujourd’hui, j’ai trouvé les mots,
Pour libérer mon coeur,
Soigner tous mes maux,
Mes doutes et mes peurs.

Dans mes nuits blanches,
Il n’y a plus d’ place pour toi,
Et si je le coeur qui flanche,
Ce n’est plus à cause de toi.

C’était l’envers du décor,
Le décor à l’envers,
Des bleus sur le corps,
Oh mon salop de père…

2.5 2 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

9 vues
Thierry GIUNTINI

Thierry GIUNTINI (11)

J'ai 48 ans, je suis né à Toulon , j'ai toujours aimé écrire des poèmes et utiliser des mots pour exprimer mes maux.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Brahim Boumedien
Membre
14 août 2020 23 h 40 min

Bouleversant ! Malheureusement ces situations marquent la personne, mais avec le temps, cela peut servir de leçon pour ne pas faire la même erreur ! Amitiés