Le temps fête ou tempête un jour s’arrête – Ilef Smaoui

 

Temps fête ou tempête un jour s’arrête

 

Le temps glisse inexorable

Le temps passe intraitable

Passe entre le vacarme et le silence

Passe entre l’inouï et la souffrance

 

Le temps glisse glacial

Le temps passe cordial

Le temps s’habille de belles couleurs

Le temps s’habille de cruelle douleur

 

Le temps glisse formidable

Le temps passe effroyable

Le temps sent un champ de fleurs

Le temps sent un volcan de pleurs

 

Le temps glisse superbe

Le temps passe acerbe

Le temps est plus lent que la vie entière

Le temps est plus rapide que la lumière

 

Le temps glisse impitoyable

Le temps passe incroyable

Le temps ne revient jamais en arrière

Mais s’arrête sitôt qu’il est au cimetière

 

Le temps glisse magique

Le temps passe tragique

Le temps est un soleil qui brille qui irise

Le temps est un coup qui blesse qui brise

 

Le temps glisse inséparable

Le temps passe irréparable

Le temps est une mer avec air fabuleux

Le temps est un nuage avec ciel nébuleux

 

Le temps glisse sûr

Le temps passe dur

Le temps avec ses années saisons et jours

Ne peut jamais gagner la mort et l’amour

 

5 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

18 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
9 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Lucienne Maville-Anku
Membre
5 juin 2021 23 h 59 min

Le temps nous est compté
Le sont aussi les jours de nos années
On les voit passer
On les voit glisser
On les voit défiler
Et se faufiler
Alors qu’on s’applique à bien les compter
Ainsi que le priait Moïse
Chaque jour
Chaque heure
Chaque minute
Chaque seconde
Et même fraction de seconde
Comptent n’est-ce pas
Que s’accroisse ma sagesse
Et décroisse ma folie
C’est aussi ma prière…

Merci, Ilef, pour ce rappel de la fugacité et de la futilité…du temps. Lucienne.

Alain Salvador
Membre
29 mai 2021 16 h 07 min

Vos vers glissent comme le temps, fluides, légers, sans accrocs…

Mohamadine Farsi
Membre
29 mai 2021 12 h 04 min

Ah ce temps qui nous est compté alors il faut surtout bien en profiter avec ses bons et mauvais cotés.
Avant que ce temps nous emporte pour toujours.
Merci pour ce très beau poème et bonne journée.Mohamadine.

Colette Guinard
Membre
29 mai 2021 11 h 06 min

Le temps passe inexorablement ,rien ne peut l’arrêter que la mort ,alors au présent profitez-en , bonne journée Colette

Arnaud Mattei
Membre
29 mai 2021 8 h 47 min

Ah ce temps qui fuit. Merci pour ce partage temporel Ilef