Le solitaire – Eric de La Brume

Eric de La Brume
Le 15 août 2018

C’est un solitaire,
partout où ses pas le conduisent,
il se retrouve seul,
ignoré de tous.

Son indépendance, il la chérissait,
ne voulait la partager avec personne,
ne dépendre de personne,
rester sans attaches.

Il lui fallait peu,
son ambition était sa liberté,
des moments de rencontres fortuites,
sans lendemain ni avenir.

Avec le temps qui passait,
il était devenu un solitaire,
comme beaucoup,
à notre époque le deviennent.

Les amours de passage,
se faisaient plus rare, au fur et à mesure
que le temps s’égrenait et que les rides,
commençaient à lui buriner le visage

Il était devenu solitaire,
aurait eu la chance de ne pas le devenir,
si son plaisir et sa liberté totale,
n’avaient pas été les buts premiers poursuivis.

Mais des solitaires, il en existe,
de toutes les sortes, parfois de nature,
pas toujours volontaires,
qu’on côtoie sans les voir.

 

Ils passent comme des ombres,
leurs dires s’effacent,
comme neige au soleil,
et l’aigreur s’installe.

Nous vivons dans un monde,
de plus en plus grouillant,
une foule de gens indifférents,
ignorant parfois leur voisinage
.
Longtemps, on y est indifférent,
tant que la santé nous tient compagnie,
mais au fil des ans, quand l’âge commence à peser,
on sait qu’on restera solitaire jusqu’au bout.

Parfois, ils marchent côte à côte,
poursuivent le même chemin
sans se voir, centrés sur eux-mêmes
ce sont des solitaires.

Quand la santé décline,
que les mouvements deviennent pénibles,
que le corps petit à petit
se transforme en cage.

Souvent alors, on regrette,
de ne pas avoir porté plus attention à l’autre,
de ne pas avoir plié parfois par amour,
de n’avoir jamais rien voulu partager.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

60 vues
Eric de La Brume

Eric de La Brume (331)

Bonjour et bienvenue dans mon monde! Ce que vous aller trouver ici, je ne sais pas exactement comment on peut le qualifier. Je pense que ce sont des textes qui expriment un ressenti et qu'on peut qualifier de textes poétiques et c'est pourquoi j'ai choisi cette rubrique. Ce sont des mots et des phrases jetés au hasard, de manière éparse et automatique que je cherche par après à agencer,et à leur donner un sens et une couleur. La poésie, pour moi, c'est l'expression de l'âme, un peu comme si on se noyait dans son propre regard et c'est ce regard que je tiens à vous partager..

Si vous désirez voir l’entièreté de mes textes, vous pouvez toujours vous rendre sur mon site officiel

S'abonner
Me notifier pour :
guest
5 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Fattoum Abidi
Membre
17 août 2018 9 h 14 min

Bonjour Eric, ah! La solitude lorsque tu me prends, très beau poème touchant, oui la liberté coûte cher, la solitude pèse, en réalité mon ami ce phénomène devient de plus en plus général dans le monde.Où chacun pour soit et dieu pour tous. Ce sont les choses de la vie et le stress quotidien y contribue… Et le monde évolue avec ses qualités et avec ses défauts. Heureusement que la lecture et le loisir parfois peuvent combler en partie notre solitude. Mais reste une chose que l’homme est sensible et il a besoin d’être entouré. Malgré qu’il tient à son indépendance physique et intellectuelle

Agréable journée
Mes amitiés
Fattoum.