Le jardin des artifices – Fabrice Ruffin

Dans le jardin des artifices, il y avait

de l’ herbe bien sèche, mais pour leur

part, les caïds n’ étaient pas factices. Ils

récoltaient toute la misère contre quelques

brins. Dans le jardin des artifices, vite, ils se

faisaient du fric pendant que les crédules se faisaient

de mauvais trips. Dans le jardin des artifices, les complices

avaient des mines bienveillantes quand la volonté des crédules,

était mise en veilleuse. Au final, les caïds auront toujours le beau rôle

quand les crédules voient déjà s’ arrêter la pendule.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

1 vue
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires