Le holandais volant – Anne Cailloux

Le port de la délivrance s’éloigne

dans une salve de vagues

qui raisonnent en haute mer

ressemblant a si méprendre à du Wagner

Le « Vaisseau fantôme » reprend naissance

sur une musique emportée par des bourrasques

entre ciel et enfer

Les blasphèmes vont jusqu’à cieux

le capitaine ne lâchera jamais rien

Dieu non plus

Dans une dimension surnaturelle

sa voile qui jadis portait fière et grise et déchirée

épuisée par des combats virils, elle rend l’âme

devant la plage du salut

qui est à quelques mètres.

 

Son éternelle compagne, la figure de proue

a eu tant d’avatars que nul ne sait

à quoi elle ressemblait

mais elle porte fière encore.

Cette folle aventure s’achève ici

entre deux eaux, entre deux prières

entre deux voiles

et ceci depuis deux siècles.

Sur son bateau fantôme

Cette longue chevauchée de guerriers valeureux

qui lutaient contre vents et marées

partiront le nez aux vents

le sourire dans l’âme

Ne jamais rien lâcher…

 

Il fut un grand bateau,

ses mats touchaient presque les cieux

il aura un divin naufrage

digne des plus grands seigneurs des mers

Ce soir la lune est couleur sable

les rocher épars se parent des derniers rayons d’or

Les prières et les blasphémés emmenés par le vent

se mêlent à la tempête.

 

Les bottes du capitaine s’habillent d’eau de mer.

Les regards scrutent les bords de rives

encore quelques mètres…

Ils sont seuls, enfer et contre fou

juste quelques mètres…

mais aucun marin ne mettra pied à terre

sans avoir accosté.

 

Depuis 3 siècles, ce navire hanterait les mers du globe.

De nombreux témoins auraient croisés son sillage,

parfois très précis, raconté par des équipages entiers.

Vous savez bien, qu’entre la réalité et les légendes

il n’y qu’un pas

Si un jour vous croisez le hollandais volant

profitez du spectacle et soyez celui qu’a vu….

 

©Anne Cailloux. 2018

 

 

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

44 vues
Anne Cailloux

Anne Cailloux (304)

Depuis ma naissance, je fus autodidacte et trop rêveuse.
Spécialiste dans l'art thérapie et les maladies neurodégénératives, j’essaie de retenir le temps des autres et du mien.. Quelques diplômes, une passion pour l'art et les poètes. J'ose dormir avec Baudelaire.
Je suis une obsédée textuelle . Je peins, je crée et maintenant j’écris. Je remets cent fois mon ouvrage pour me corriger. De quinze fautes par lignes je suis passée à quinze lignes pour une faute... Deux livres en préparation et peut-être un recueil de poèmes, si Dieu veut.Anne

Je suis une junky des mots..

S'abonner
Me notifier pour :
guest
6 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Christian Satgé
Membre
18 septembre 2018 16 h 57 min

Bottes d’écume et chevelure de vent, on prend la mer avec plaisir à vous lire, prêt à arraisonner comme à déraisonner. Merci pour ce partage…

O Delloly
Membre
18 septembre 2018 14 h 57 min

Il existe un film merveilleux sur le hollandais volant…
Pandora
Merci pour cet ecrit
Ol

Invité
18 septembre 2018 8 h 31 min

Bel hommage pour ces géants des mers, même si ce n’est que légende, le rêve est là…