Le faire non pour plaire non pour un salaire mais pour que cœur on le blaire.. – Ilef Smaoui

Ne sois pas danseur mais quelqu’un qui danse
La technique et le côté artistique seront intenses
Quand ils s’aspergent de tout l’intérieur immense
Quand ils reflètent en gestes en pas tous ses sens

Ne sois pas commandant mais quelqu’un qui commande
Qui commande la volonté de son être et ce qu’il demande
Qui commande ses actions afin qu’elles soient grandes
Qui commande la nourriture de son cœur sa brande

Ne sois pas chanteur mais quelqu’un qui chante
Paroles notes voix feront de l’émotion marchante
Quand on écoute la gorge de l’âme aguichante touchante

Ne sois pas un enseignant mais quelqu’un qui enseigne
Qui enseigne comment on soigne ce qui saigne
Qui enseigne comment on gagne l’estime et la daigne
Qui enseigne comment la paix l’amour le pardon règnent

Ne sois pas écrivain mais quelqu’un qui écrit
Ses mots ses vers ses lignes seront une féerie
Quand sa plume immerge dans son cœur ses calories
Et traduit histoire qui rit ou crie avec vrais coloris

Photo de Ilef Smaoui.
0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

2 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Véronique Monsigny
Membre
13 novembre 2015 17 h 42 min

Joli ! avec un petit accent de Kipling… J’aime !