L’ANTIDOTE – Sandrine COUDERT

Sandrine Coudert
L’ANTIDOTE

Dans ton ciel de nuit il pleuvote,
Tu te sens seule tu grelottes,
Toi tu es une marmotte,
Qui a des marottes.
Mais dans ta tête de linotte,
Tu réagis, jamais tu ne radotes.

Tu libères tes menottes,
Et tu écris des litotes,
Pas question que tu sanglotes,
De courage tu les dotes.

Quoi ,qui ,contre ton
l’apaisement complote,
Ton esprit plein de ressources se ravigote,
Le triste s’en va il pivote.
En même temps tu sifflotes,
Car tes petites notes ,
Sont souvent rigolotes,
En tout cas elles dénotent.
Tu ne restes jamais longtemps pâlotte ,
D’un franc sourire dégage tes quenottes,
Dans tes pensées tu flottes,
C’est ton coeur qui pilote,
Sur tes sentiments il pianote,
Et l’idée jaillit celle qui trotte.

Elle remporte la cagnotte,
Tu ressors la tête haute,
Tu te surpasses tu es forte,
La victoire tu l’emportes.

L’esprit réagit et tricote,
Des mailles de mots antidotes,
Et coeur le dope,
Même quand il dort ,
Car la vie il l’adore ,
Il l’embellit la dore.

Ainsi toujours tu t’en sors,
Tu sais la nuit trouver des trésors,
Avec lesquels tout tu redecores.
Pour que corps et coeur soient d’accord…

200217
Sandrine COUDERT
Tdr

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

186 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires