L’Ange des Ames Perdues – Marie-Hélène Coppa

Tiens, tends tes bras vers le ciel,

Vois la constellation qui s’éveille

Attends, ne pars pas, écoute-moi.

Vois-tu la lumière là-bas ?

 

C’est la plus jolie des étoiles,

Celle qui hisse déjà la grand voile.

Non, arrête de te moquer

Ai-je vraiment l’air de plaisanter ?

 

Attention ! Elle suit le cours tu temps

Et se dirige vers toi à présent.

Allez, prépare-toi, tends bien les bras

Elle arrive, elle arrive, elle est là !

 

Ferme les yeux et attends

Elle se pose sur ton doigt maintenant.

Ressens-tu désormais cette sensation ?

Ressens-tu le plus doux des frissons ?

 

Voilà, elle est entrée en toi

Elle t’illumine, elle est ta voie

Ouvre  maintenant les yeux,

Savoure cet instant délicieux.

 

Non tu ne me connais pas

Mais je me présente à toi.

C’est moi l’ange des âmes perdues

Celui que tu n’attendais plus.

 

Marie-Hélène Coppa

4.7 3 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

27 vues
Marie-Hélène Coppa

Marie-Hélène Coppa (49)

je m'appelle Marie-Hélène Coppa. Originaire des Hauts de France, je demeure depuis peu dans la belle région de la Côte d'Opale. Depuis la cessation de mon activité d'assistante juridique, je m'adonne pleinement à ma passion qu'est l'écriture. J'ai déjà fait publier de nombreux recueils. Ma plume retranscrit le reflet de la vie avec ses bonheurs mais aussi sa mélancolie. Une mélodie accompagne toujours mes mots et les rimes s'enchainent aussitôt. Depuis quelques temps, je souhaitais faire partager cet amour de l'écriture avec le jeune lecteur, j'ai donc également fait publier trois livres de contes tous empreints de mon extrême sensibilité et de ma plume poétique.
La Vie en P'rose est le dernier ouvrage sorti en décembre 2020. Cliquez sur le lien ci-dessous pour le découvrir.

https://www.edilivre.com/la-vie-en-p-rose-marie-helene-coppa.html/

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Philippe DUTAILLY
Membre
19 janvier 2021 18 h 58 min

J’aime vraiment la manière dont vous écrivez. A vous lire, on flotte sur les mots. Ce poème est très beau.

Alain Salvador
Membre
19 janvier 2021 11 h 09 min

Une poésie, telle cette photo, venue d’on ne sait où pour certains, du paradis céleste pour d’autres..
Un poème à ne se lasser de lire. Merci

Plume de Poète
Administrateur
19 janvier 2021 9 h 19 min

Merveilleux Marie-Hélène !
Cette lumière est également présente sur le fil de nos mots…