La porte reste close – Marie-Hélène Coppa

 

Je reviens aujourd’hui

Après des mois d’absence

M’ouvrirez-vous la porte

Après tant d’inconvenances.

 

Me pardonnerez-vous

Puis-je revenir dans vos bras

J’espère votre pardon

En l’espoir je crois.

 

M’aimerez-vous encore

Est-ce pour vous trahison

Je ne sais que vous dire

Ai-je eu tort ou raison.

 

Je puis vous assurer que mon cœur

N’a de cesse que de battre pour vous

Et meurtrie de tristesse

Je reviens jusqu’à vous.

 

Je suis devant la porte

Et redoute le pire

Ouvrez-moi je vous prie

Vous êtes mon seul abri.

 

Je pleure d’amour pour vous

Laissez-moi donc entrer

Je ne vous quitterai plus

Je puis vous l’assurer.

 

J’ai cédé je l’avoue

Au désir passager

Pour un homme inconnu

Et je vous ai déçu.

 

Mais que vous faut-il donc

Que je vous crie « pardon » !

Je puis me résigner

A vous donner raison.

 

Mais la porte reste close

Vous ne m’ouvrirez pas

A l’instant je comprends

Que vous ne pardonnez pas.

 

Tous droits réservés©Marie-hélène Coppa (extrait du prochain recueil)

4 4 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

6 vues
Marie-Hélène Coppa

Marie-Hélène Coppa (49)

je m'appelle Marie-Hélène Coppa. Originaire des Hauts de France, je demeure depuis peu dans la belle région de la Côte d'Opale. Depuis la cessation de mon activité d'assistante juridique, je m'adonne pleinement à ma passion qu'est l'écriture. J'ai déjà fait publier de nombreux recueils. Ma plume retranscrit le reflet de la vie avec ses bonheurs mais aussi sa mélancolie. Une mélodie accompagne toujours mes mots et les rimes s'enchainent aussitôt. Depuis quelques temps, je souhaitais faire partager cet amour de l'écriture avec le jeune lecteur, j'ai donc également fait publier trois livres de contes tous empreints de mon extrême sensibilité et de ma plume poétique.
La Vie en P'rose est le dernier ouvrage sorti en décembre 2020. Cliquez sur le lien ci-dessous pour le découvrir.

https://www.edilivre.com/la-vie-en-p-rose-marie-helene-coppa.html/

S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Colette Guinard
Membre
2 mai 2021 16 h 21 min

Certaines trahisons sont impardonnables, même si l’on déroule les tapis rouges devant celui ou celle qui a été trahi! la réfection doit se faire avant l’action! bonne journée

Lucienne Maville-Anku
Membre
17 février 2021 20 h 09 min

Quel cri. Quelle démarche. Quelle humilité. Quel courage. Quelle force.
Quel art d’exprimer et de transmettre des émotions et sentiments qui empoignent et émeuvent le lecteur.
Quelle belle plume.

“Vous ne m’ouvrirez pas
A l’instant je comprends
Que vous ne pardonnez pas”

Touchant. Merci, Marie-Hélène.

Dernière publication 11 Mois Texte commenté il y a par Lucienne Maville-Anku