La dernière vision. – Yann-Jakez

Sonnet

La dernière vision.

Il est des destins, comme des hasards,
Des envies tenaces,
d’ôter toute espérances,
Verdict génétique, ma v
ue meurt en silence,
Sans un bruit, mes yeux bleus, s’éteignent vers le noir.

Autant vous le dire, mon moral est blafard,
Je rêve de m’enfuir, Quitter cette existence,
Sans lecture ni
écrits, sans lumière : L’errance,
Un monde sans couleurs, que du flou bizarre.

Puis, peu à peu le néant, seul le bruit pour ami,
Il guidera mes pas,
mais restera l’ennui,
Dans ce monde banal, Je n’aurai que la folie.

Il n’y a rien à faire, tout ça disparaîtra,
Seule la musique, m’apportera l’embellie,
Froide solitude, si je demeure là…

– © – 2018 – YJAL

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

33 vues
Yann-Jakez

Yann-Jakez (44)

Mes premiers poèmes basés pour l’instant sur mon enfance bien trop gâtée et sur les aléas de ma vie qui en ont découlé.

Cependant la poésie semble me permettre de trouver une voie exutoire et une lumière vivifiante.

« Écrire ce que l’on a jamais osé dire, décrire ce que l’on aurait jamais du avoir à subir »

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Maryse
Maryse
Invité
18 octobre 2018 14 h 39 min

Je resterais près de toi petit frère la maison t’es ouverte… on est là