La blessure – Chlorophyle

Je suis venue

Faire fondre les glaciers

De nos malentendus

T’expliquer la maladresse

De mes mots sans tendresse

Te parler de mes silences

Vraie et complètement nue

Sur la pointe de mes regrets

Voir si nous pourrions

Encore conjuguer

Le présent de nos imperfections

 

L Lebrun

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

21 vues
Louise LEBRUN

chlorophylle (2)

Lire la suite du même auteur :

1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
O Delloly
Membre
11 avril 2019 21 h 55 min

c’est très beau Louise. Une jolie plume toute en rondeur
pour des mots de lӎmotion
merci pour ce partage
Olivier