Je t’écrirais – La FleurQuiRime

Le 23 Novembre 2020
00 h22

J’écrirais bien un mot joli,
Pour lesquelles il est épuisé,
Tellement usé bien poli,
Que je n’oserais mépriser,

Je t’écrirais
Qu’un doigt de plume et d’une encre noire,
Sur ta chair à nue qui ruisselle,
La jouvence qui frémis au soir,
Qu’une lune illumine Azazel,

C’est lentement dans la douceur,
Sous ce drap soyeux je caresse,
De ma main enjolive ton cœur,
Que j’entends souffler ta paresse,

Je t’écrirais
Dans l’alanguissement éveil,
Sur ta peau rosée fluide liquide,
Je reste sur l’élan qui te veille
Dans les heures qui suivent limpides,

De seconde en seconde à corps,
Dans perdition d’un temps sous vide,
L’ampleur était creusée d’accord,
Dans la souplesse aux gestes ides,

J’e t’écrirais
Et que seul moi pourrais te dire,
Dans le silence de la nuitée,
Brille de mille feux et rebondir,
Plaisir d’amour fusion d’un thé.

1 h43
Lafleurquirime

3.3 3 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

2 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires