Innamoramento – Anne Cailloux

Vous étiez dans ce train, moi à des mille de là

 Sur un lit d’hôpital.

Je n’ai pourtant, jamais été aussi près de vous.

 

J’ai senti votre amour s’infiltrer

 Dans les blessures de mon cœur.

Vous m’avez taquinée

Vous m’avez anesthésiée avant l’heure.

Je suis partie avec vos mots 

Dans une autre stratosphère.

 

J’ai fait le tour de la terre

J’ai survolé le brésil

 En  humant  cette odeur de café.

J’ai loupé le train dans une

Des plus belles gares de France.

 Puis, vous m’avez emmenée chez une fleuriste

Qui vous a fait une révérence digne d’un roi…

Son décolleté était si plongeant que…

Vous m’avez taquinée

En vous tenant à mes courbes.

 

Vous êtes resté avec moi

Aussi près que vous étiez loin.

Je me suis endormie avec votre verve 

Et vos yeux en ciel de lit.

 

La salle d’opération s’est évanouie

 Comme les pupitres de Prévert

 Vous étiez près de moi.

Vous m’avez susurré votre dernier songe

 Que je ne peux répéter ici. …

Il reste lové au fond de ma conscience.

 

J’étais en apesanteur, vous ne m’avez pas lâchée

 Vous étiez si proche que je pouvais vous respirer

 Mais si loin dans l’absolu…

 

Vous étiez là, à mon réveil

Avec votre corps dans un autre lieu

 Tel un magicien, avec votre âme à ciel ouvert.

Vous faites le bien dans mon mal

 Il y a maintenant une deuxième  âme

Qui traîne en moi.

 

Comme vous avez eu raison de voyager

Et de partir loin………..

Vous n’avez jamais été aussi près.

 

©2017 -Anne Cailloux

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

155 vues
Anne Cailloux

Anne Cailloux (304)

Depuis ma naissance, je fus autodidacte et trop rêveuse.
Spécialiste dans l'art thérapie et les maladies neurodégénératives, j’essaie de retenir le temps des autres et du mien.. Quelques diplômes, une passion pour l'art et les poètes. J'ose dormir avec Baudelaire.
Je suis une obsédée textuelle . Je peins, je crée et maintenant j’écris. Je remets cent fois mon ouvrage pour me corriger. De quinze fautes par lignes je suis passée à quinze lignes pour une faute... Deux livres en préparation et peut-être un recueil de poèmes, si Dieu veut.Anne

Je suis une junky des mots..

S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
O Delloly
Membre
14 août 2017 0 h 10 min

Hmm, il est celui que je préfère de tous tes écrits
tu étais donc aussi en apesanteur ! c’est délicieux !
bise
Oli

ChanTal-C
Membre
11 août 2017 17 h 49 min

Très bel écrit contant avec tendresse
et émotion, ces sentiments éprouvés..
Merci pour ce partage Anne
Amitié

Chantal