Graphorrhée – Alix Lerman Enriquez

Graphorrhée

Sur la plage blanche,

 je ramasse quelques roses des sables,

 je trace des empreintes de pas

sur la grève pétrie de rosée,

que vient heurter l’écume.

 

Je cueille au hasard

quelques coquillages.

Ils ont la couleur du soleil et de la mer.

Et avec l’encre de seiche,

je trace ces lignes dépourvues de sens,

des lignes bleu marine

qui ont le parfum de l’insouciance,

 

le goût suri de l’insolence.

Sur le sable, j’écris ces quelques lignes

comme sur la page blanche

de mon cahier d’écolier.

J’écris à perdre haleine, à perdre pied

dans une graphorrhée insensée.

 

©Alix Herman Enriquez

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

20 vues
Alix Lerman Enriquez

Alix Lerman Enriquez (27)

La poétesse Alix Lerman Enriquez est née à Paris le 5 mai 1972 et a déjà publié une quinzaine de recueils de poésie comme Météores ( Editions La Bartavelle 2005), A-Contre-jour (Hervé Roth Editeur 2013), Les territoires de la nuit pourpre (Do Bentzinger Editeur 2012), Herbier d’errances (Editions Flammes Vives 2016), Au-delà de la nuit (Editions Les poètes français 2016), Tessons et miroir (Editions Vox Scriba 2017). Elle est également l’auteur de proses poétiques sur le site de l’éditeur Hervé Roth et nourrit son propre blog Perles de poésie.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Fattoum Abidi
Membre
24 avril 2018 2 h 39 min

Bravo Alix l’écriture c’est noble et enrichissante, très bel écrit
mes amitiés
Fattoum.