Feux d’artifices – Aldrick Le Mat

Feux d’artifices

Dans le ciel du plus tendre hémisphère

Où s’étend le fiel des couleurs de misère

Et ces simples rayons qui transpercent les cieux

Forment l’Olympe des déesses et des dieux.

Nos yeux amoureux aux visions qui crépitent

Les lueurs s’éclatent et s’échappent en accalmie

La nuit houleuse nous émerveille et s’agite

En des vagues lumineuses de pacotille.

L’esprit fuse en de vives couleurs perçues

Des reflets de paradis passent inaperçues

Et délivrent nos rêves de tout désastres.

Comment ne pas être ivre de tout ces astres?

Aldrick LM.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

5 vues
Aldrick M

Aldrick M (95)

Aldrick, jeune homme de 21 ans. Passionné des Lettres et de Poésie. Parce qu'écrire ce qu'on vit c'est le vivre deux fois.
"Les mots il suffit qu'on les aime pour écrire un poème" R.Queneau

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires