Etat d’âme – Simone Gibert –

Perché sur son roseau,

Voyez dans la cage

Il y a un oiseau

Qui passe sa rage …

 

Il pique ses plumes

De son bec acéré

Et c’est une à une

Qu’il va les arracher.

 

Il n’est plus animal,

Il voudrait nous crier

Que sa vie lui sied mal,

Qu’il souhaite s’envoler !

 

Aujourd’hui, mes rêves

Evanouis, perdus,

Je suis une grève

Qui de mer n’aurait plus.

 

Malmenée par le vent,

Craquelée de soleil

Malgré ces éléments,

L’espace est en sommeil.

 

Gris plomb est mon ciel,

Aurais-je le bonheur

De voir l’étincelle

Briller dans ma torpeur ?

 

©S Gibert

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

27 vues
Simone Gibert

Simone Gibert (142)

Au MAROC depuis l'âge de7 ans.
Etudes secondaires au Lycée de Jeunes Filles à Casablanca.
dans les années 50.

Au Secrétariat d'une Entreprise de Bâtiment à Annecy.

Deux années passées au SENEGAL.

J'aime la nature, la peinture, je m'essaye à la poésie.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Maryse
Maryse
Invité
26 octobre 2018 16 h 01 min

Un ami me dit toujours que tout arrive pour qui sait attendre…. J’attend

Hubert-Tadéo Félizé
Membre
26 octobre 2018 12 h 37 min

Un animal n’est pas fait pour être en cage. Tout comme les poissons ne sont pas fait pour les bocaux. Je vous rejoins sur ce poème. Amitiés poétiques.