Esprit gelé – Fattoum Abidi

Esprit gelé

 

Esprit gelé,

Ses neurones

Sont usées,

Son amour est  séché.

Ah quel gâchis apparaissait !

Les boutons de l’esprit sont  forts fermés.

 

L’ardoise cherche sa craie,

Elle veut écrire son idée,

Le vent intrus a volé,

Le fil léger de la pensée.

 

La craie boude dans l’encrier,

L’esprit de l’humain ferme, son portier,

Quitte la chaussée de l’ouverture des idées,

Quant au moulin de la semoule, il cherche son maître enlevé.

 

Esprit gelé,

Il demeure sur son palier,

Il ne   veut pas avancer

Vers l’ouverture de son discours,

Il a peur qu’on vole son rang social préservé

Par son doigté rusé, il baisse le rideau de l’allée libre.

 

Ah ! L’esprit gelé

Est coincé

Devant la porte de la liberté

Il demeure hésitant  en regardant le temps passait.

 

L’esprit gelé,

Oublie souvent

Que son ouverture

Enrichit son ardoise,

Et elle innove sa craie,

Les portes fermées,

Observent la tristesse,

De la sagesse froissée et écartée.

© Fattoum Abidi 3.12.2016

esprit gelé

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

8 vues
Fattoum Abidi

Fattoum Abidi (1)

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires