Épi de maïs – Poète Fou

Appelez le maïs, s’élevant comme un épi.

En l’élevant comme une maman, enceinte de lui

En éléphant pendant deux ans, sans un répit

Le vent le siffle, soulève sa coupe

Souvent le gifle, le vent le souffle

Avant la foudre, se fait petit.

Une fois passée, veut faire le grand.

A hauteur d’homme, pour le cueillir

Autant vous dire, plus dure qu’une fleur

En douceur, pour la cueillir en se baissant

Ou debout en forçant pour l’accueillir, dans son foyer

 Fouad Gojif  ( Épi de maïs )

epis_mais

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

217 vues
Poète Fou

Poète Fou (81)

Je m'appelle Gojif Fouad et je vis à 5 minutes d'où je suis né, dans la ville de Troyes, à l'est de Paris. J'ai d’abord eu peur des mots et de leur sens,
les énoncés à l'école étaient déjà un défi pour moi. Je me suis donc orienté vers un cursus scientifique et à la trentaine, j’ai trébuché par hasard dans le monde de la poésie, en l'occurrence celui des poèmes. Une amie espagnole avait besoin d’aide pour traduire un recueil Espagnol en français, c’est donc en cherchant des mots pour elle que j’ai entendu la musique de mon âme ; une forme de folie qui criait depuis toutes ces années au fond de moi mais l'oreille de mon cœur l'a tardivement écoutée. J’ai écrit mon premier poème en 2014. Pour ne pas dévoiler mon identité je signais '' fou.''

... Et des poètes sur ce site littéraire m'ont surnommé « Poète fou. »

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires