Clé de l’orthographe 6 – écrire une date – Sandrine Marcelly

 

La clé de l’orthographe N° 6

 

Parlons un peu du temps qui passe. Aujourd’hui, nous sommes vendredi 12 mars.

Je vous vois déjà vous interroger… Pourquoi Sandrine n’a-t-elle pas mis de majuscule ? N’écrit-on pas « Vendredi 11 Mars » ?

En anglais, j’aurais écrit « Friday 12th March ». Mais comme je m’adresse à vous en français, oublions un peu les anglicismes. Les noms des jours et des mois prennent des majuscules en anglais, probablement dans d’autres langues (n’hésitez pas à me dire lesquelles, je suis toujours prête à m’instruire).

Mais en français, ils s’écrivent toujours en minuscule. Sauf en début de phrase, mais ça, c’est une évidence.

Petit truc bonus pour que tous les éléments de vos dates restent bien groupés sans que les espaces soient trop grands à cause de la justification du texte et sans qu’ils se retrouvent sur deux lignes, surtout : remplacez l’espace habituelle par une espace insécable (oui, espace est féminin en typographie, pour une raison bien mystérieuse) que vous ferez tout simplement en tapant simultanément sur Ctrl + Alt + Espace. Surtout avant et après le mois.

Un autre anglicisme fréquent : je ne suis pas « en charge de » (to be in charge) corriger vos romans, poèmes ou essais, je suis « chargée de » le faire. Et vous m’apprenez toujours quelque chose ;-)

Bonne semaine à vous tous !

4 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

19 vues
Sandrine Marcelly

Sandrine Marcelly (34)

Un bac littéraire, des études de langues et de linguistique, une vie avec des livres dans les mains… Je suis une maniaque de la langue, des mots, de l’orthographe, au point que mes deux précédents employeurs m’ont chargée l’un de corriger son site internet avant de le mettre en ligne, l’autre de contrôler toute sa communication pendant 10 ans (newsletters, catalogues, plaquette, mails importants…)
Je supporte de moins en moins de trouver des fautes dans des livres, des journaux, des publications sur internet ou ailleurs. J’avais donc 2 solutions : continuer à râler dans mon coin, sport national s’il en est, ou agir. J’ai testé la première, sans grand résultat. Je suis donc devenue correctrice relectrice indépendante, pour apporter ma pierre à l’édifice de façon constructive, parce que c’est tellement plus agréable de lire en texte bien écrit, sans fautes !

S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
marie combernoux
marie combernoux
Invité
12 mars 2021 19 h 05 min

je suis comme vous, tellement triste que l’orthographe et la langue française s’appauvrissent, j’ai halluciné quand j’ai corrigé quelques rapports de stage niveau BTS, non seulement l’orthographe, mais aussi les tournures de phrases, le fond du rapport de stage en manque d’imagination, je suis atterrée quand je vois le niveau de notre langue française, moi qui adore les idiomes dans toutes les langues étrangères : anglais, espagnol, et qq mots et expressions en allemand et italien, sans oublier l’occitan que j’ai entendu dans ma jeunesse, que je comprends mais ne pratique pas (aujourd’hui oublié) je suis très curieuse de la signification des mots et je considère que les traductions abîment leur signification . C’est pour cela que les fautes de français me dérangent parce qu’elles déforment la pensée !

Plume de Poète
Administrateur
12 mars 2021 11 h 19 min

Merci Sandrine pour cette nouvelle clé !
Nous apprenons beaucoup avec vous et c’est formidable.
La langue française est tellement compliquée que nous avons besoin de vos petits rappels qui sont appréciés de tous.