Citation de DESCREA (57) – Pascal Desliens

On s’est connu, on s’est aimé. De notre vie que l’on croyait destin fondé, tu m’as quitté. Me laissant seul avec mon cœur déchiré, je me sens trahi d’accusations qui m’ont blessé, sans en être de vérités. Même le fruit de mes entrailles ne peut me consoler, de ne l’avoir à mes côtés. Tristes résultats de ta haine qui ronge la paternité, souffrance amère de lois sur l’humanité… DESCREA.

(Texte écrit à la demande d’une personne sur facebook, déchirée d’un divorce et qui se battait pour ses droits parentaux, dont le droit de visite de son enfant… Aujourd’hui il a obtenu satisfaction.)

Mes citations que j’illustre sur mon Google+

Justice couple

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

4 vues
Sauvegardes Poèmes

Sauvegardes Poèmes (538)

Ce compte regroupe tous les poèmes des auteurs qui ne sont plus inscrits sur le site en tant que Membre afin de laisser une trace de leurs textes pour le plaisir des lecteurs depuis le site Plume de Poète.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires