CE TEMPS DOUX MAIS INCERTAIN QU’ON ENFILE JUSQU’AU SOIR ! – Alain Minod

MIRO entre azur et orage

CE TEMPS DOUX MAIS INCERTAIN QU’ON ENFILE JUSQU’AU SOIR !

Platane ! Creuse en vert

ce qui accroît ta trame… :

Cru revers de ton âme

qui accroche heureux vers !

Dans ton écran touffu

veille tant qu’on l’admire

ce soleil qui s’y mire

sans l’ombre de raffut

Nuages évasifs :

Point de robe de bure !

Sobre orage si pur

là vous gobe – incisif !

L’azur au dos de suie

essuie sueur en larmes

puis sa lueur désarme

l’obscur rideau d’ennui !

Trempant heure engagée

au bonheur qui tempère

notre humeur ne se perd

aux torpeurs encagées !

Et sans bris ni fracas

tant brasille à nos seuils

soleil embrasant l’œil

qu’abri nôtre est éclat !

Peinture par MIRO

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

7 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires