Ars poetica – Contu Aurel

j’ai su que tu, mon cher, n’existes pas…
Je m’suis écouté le coeur
qui avait battu et dans des poitrines aux autres
dans d’autres vies
où je ne t’ai pas rencontré
personne n’avait entendu parler de toi
de telles rumeurs circulent parmi les coeurs
mais je n’ai pas arrêté de te chercher

La poésie
femme de mœurs légères
maîtresse
J’aurais pu me comparer à toi à Diane de Poitiers
mais je n’ai pas pu
vous vous rapprochez plutôt plus de Marguerite Gautier
la dame avec des camélias empoisonnés
en vain luttant face aux Chevaliers de la Table Ronde à retrouver les traces du Saint Graal
le calice d’où a versé le sang du Christ
si ceci avait été toi
La poésie …

 

©Contu Aurel

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

11 vues
Contu Aurel

Contu Aurel (212)

Je suis un écrivain et poète, je vis en Roumanie, la ville de Piatra Neamt, écrire sur divers sites littéraires roumains et anglais, j'ai publié deux volumes de poésie, j'ai plusieurs volumes de prose et de poésie, qui j'espère publier bientôt et j'aime la vie.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Fattoum Abidi
Membre
9 juillet 2018 11 h 10 min

Bonjour Contu beau , fin et touchant partage partage merci
Agréable journée
Mes amitiés
Fattoum.