Apocalyptics – Stéphane

Ma joie déborde, au soleil elle chante la Terre,
Ma joie explose en millions de brasiers de fer,
Fondue, elle retombe en mitraille rouillée,
Ma joie dissipée recouvre vos pauvres péchés,
Sous les cendres, la civilisation crève, enfumée,
Et du cône géant, ma joie respire l’univers,
De tout ne reste que des vers enfouis sous terre,
Le soleil disparu, tout fige et attend la fin de l’enfer,
De ma joie sont nés des milliards d’ossuaires,
Plus d’Hommes ni de dieux, il faut que tout se réinvente,
Des protozoaires palpitant forment les prototypes glaciaires,
Le voile de scories retombe et du vert germe de l’enfer,
Acharnée la vie nous a oublié, elle trace son sillon seule,
Ma joie, notre future c’est toi, sans nous, couverts d’un linceul.

©Stéphane

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

20 vues
Stéphane

Stéphane (74)

54 ans, des idées et des images plein la tête que j'aime partager.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
O Delloly
Membre
20 décembre 2018 17 h 24 min

belle délaration. j de vos mots