SILENZIO Laurelise Chalzib

Silenzio

Tout est silence ou rien ne l’est.

Tout ou Rien. Alors c’est Rien.

L’ex-nihilo? Partir de rien?

Ce frôlement, cette approche….

Frémissement, murmure des feuilles qui tremblent dans le vent

Tremolo

Faut-il choisir la pureté mutique du non-être

Ou. Le silence paré d’impuretés Telles que

La parole, la musique, les bruits?

Ouvrez les fenêtres du silence Vous y trouverez des trésors

Trésors d’absences parlantes, d’équivoques infinies.

Étoiles de signifiants qui s’enfilent comme des perles

Et font des colliers de poèmes.

Habiter le silence, l’habiller de mille oripeaux

N’est-ce point vivre?

Jadis telle une enclume le marquant

Le silence était rythmique

Couleur du temps :il est scansion, articulation, syncope.

Que n’est-il notre matière à tous.

Sommes nous des êtres de silence ?

silence3

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

7 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Véronique Monsigny
Membre
23 décembre 2015 10 h 06 min

Merci Laurelise pour ce beau cadeau de Noël. Le silence et l’absence ont cette générosité de nous laisser l’emplir de ce que l’on y découvre. Et puis, le lieu du silence, le désert, est la source de la Parole divine, celle qui dort en nos coeurs. Alors oui, écoutons le silence, il est assourdissant… Bon Noël, pas trop silencieux tout de même…