Pluie d’Etoiles – Colette Guinard

PLUIE D’ÉTOILES

Voûte céleste inaccessible
A nos yeux humains qui ce soir
On un regard indescriptible
Sur ce que tu nous permet de voir

Dans cette nuit sans voile
Où coule cette magnifique pluie d’étoiles
Qui de spirale en spirale
Serpentent l’atmosphère

Peut être qu’un jour ce mystère
Sera pour l’esprit source de gloire
Quand il aura rejoint la matière
Dont est composé l’univers

A ses cotés ,il scintillera parmi tous ces éclairs
Pour atteindre enfin la lumière

Texte de Colette Guinard

4 2 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

20 vues
Colette Guinard

Colette Guinard (441)

Je suis marié à Jean depuis 63 ans ,nous nous sommes connus gamins 14 et 17 ans , nous nous aimons d’un amour idyllique qui a enrichi ma vie et m’a donné des ailes ,de l’inspiration pour la peinture,la sculpture, la poésie , je suis en fauteuil roulant depuis treize ans après un A V C !
Actuellement je vis dans un résidence seniors afin d’être proche de mon époux qui est en face dans un ehpad en fauteuil roulant lui aussi ayant fait un très grave A V C il a perdu toute son autonomie mais garde intact son intellect ce qui nous permet de vivre notre complicité !

Nos quatre enfants nous ont donné une grande famille Jean et moi attendons ensembles le bout du chemin main dans la main, rien ne vaut la vie elle mérite d’être vécue

S'abonner
Me notifier pour :
guest
5 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Lucienne Maville-Anku
Membre
12 février 2021 17 h 22 min

Ravis en notre corps, ou en esprit, il peut nous être donné de voir des choses glorieuses que notre œil naturel ne pourrait autrement jamais percevoir.
Je crois, Colette, à cette dimension de la Poésie qui nous inspire, nous porte et nous transporte au-delà de l’ici, à l’ailleurs, vers les hauteurs d’où dirais-je nous venons. Là oû scintillent les astres radieux,lLes “étoiles” que nous sommes, en réalité. Pour certains “un paradis perdu”
Elle nous transporte, l’Esprit même de la Poésie qui est Vie, au-dessus, et au-delà des limites du beau, pour nous faire découvrir et expérimenter le lumineux, le merveilleux, le glorieux, “l’indescriptible” dont vous parlez dans votre texte.et décrivez si bien avec des mots qui, n’est-ce pas, ont dû vous sembler bien dérisoires pour transcrire cette “pluie d’étoiles” que vous avez contemplées.

Vous êtes, vous Colette, étoile qui brillez, “parmi tous ces éclairs”

Philippe DUTAILLY
Membre
12 février 2021 7 h 58 min

Nous sommes aussi tous des petites étoiles qui scintillons dans le cœur des gens qui nous aiment. Belle envolée céleste.

Alain Salvador
Membre
11 février 2021 22 h 32 min

ces étoiles Colette, il n’est pas besoin de vous avoir vu pour savoir qu’elles brillent dans vos yeux, elles se reflètent dans vos poèmes